Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Manhattan, people and locations

Short stories sur New York, les gens, les lieux. Vision new yorkaise d'un écrivain.

Aujourd'hui et maintenant

Ann F Border
Aujourd'hui et maintenant
Aujourd'hui et maintenant

Il leva les yeux au ciel et ne vit rien d’autre qu’un nuage blanc en train de s’effilocher. Sinon du bleu que traversaient quelques oiseaux trop distants pour qu’il puisse les identifier. Et, à moins que ce soient des pigeons, il n’aurait pas su le faire. Mais à son avis, les pigeons ne volaient pas si haut. Plus tôt dans la journée, il avait songé à se remémorer des souvenirs. Il s’était assis sur un muret près du fleuve et n’avait d’abord pensé à rien. Il regardait seulement les bateaux. Le spectacle l’avait lassé alors il avait commencé à fouiller dans sa tête. Puis il s’était dit que ça n’était...

Speed Dating in New York City. Angelus Pogell et Monsieur Quelque Chose

Ann F Border
Speed Dating in New York City. Angelus Pogell et Monsieur Quelque Chose
Speed Dating in New York City. Angelus Pogell et Monsieur Quelque Chose

Un peu avant que le speed dating ne débute, Angelus Pogell songeait aux différentes manières dont il aurait pu dépenser les quatre-vingt dollars de l’inscription. Pas qu’il fut avare, mais huit billets, c’était une somme. Sans compter la cravate en soie, les chaussettes neuves, le pressing pour son costume, le flacon de parfum, la manucure, le déodorant anti-odeur, le gel-douche tonifiant, et le masque facial coup d’éclat. Tout ça se montait facilement à deux cent dollars. Un frisson lui parcourut l’épine dorsale. Deux cent dollars ! La voix de Barry White dégoulina soudain du plafond et enveloppa...

Speed Dating in New York City. Don Cirrino, Frankie Steal et le serpent

Ann F Border
Speed Dating in New York City. Don Cirrino, Frankie Steal et le serpent
Speed Dating in New York City. Don Cirrino, Frankie Steal et le serpent

Tintement de cloche. La fille porte un tatouage. Un serpent qui jaillit de son décolleté et s’enroule autour de son cou. Don Cirrino déteste les reptiles et les tatouages. Il a un mouvement de recul au moment de s’assoir. Elle possède un joli sourire. De petites dents pas très bien alignées, mais de manière charmante. Une jolie bouche et des yeux clairs, bleus ou verts. Il aime les yeux clairs. Une tête de mort se balance autour de son cou, au bout d’une chainette noire. Une épaisse fumée blanche se dégage de son cocktail. Quand elle se présente, il croit apercevoir un piercing sur sa langue, mais...

A l'angle de Water et de Dover

Ann F Border
A l'angle de Water et de Dover
A l'angle de Water et de Dover

Il marchait depuis une heure. Sa main droite était engourdie parce qu’elle serrait un sac en plastique contenant quatre bouteilles de bière pleines. Il traversa le pont et décida de bifurquer vers Fulton Street. Il n’aimait pas ce qu’était devenu le quartier du South Street Seaport. Les boutiques chics ou cheap, les restaurants italiens. Les noms peints sur les façades de briques comme sur des pierres tombales. A New York, il ne fallait pas s’attacher. Le passé était enfoui sous de nouveaux matériaux, de nouvelles histoires, de nouveaux langages. Il subsistait une toute petite trace de chaque chose...

Speed Dating in New York City. Mark Swanson et Kathryn Clark

Ann F Border
Speed Dating in New York City. Mark Swanson et Kathryn Clark
Speed Dating in New York City. Mark Swanson et Kathryn Clark

Mark Swanson est assis dans un box faiblement éclairé. La lueur d’une bougie posée au bord de la table déforme les traits de son visage et ceux de Kathryn Clark. Il est nerveux. Il n’a pas eu le temps de sortir fumer. Il compte qu’il devra encore attendre une heure avant d’en griller une. A moins que la prochaine femme ne fume, alors ils sortiront ensemble sur le trottoir. Bien que ça peut être embarrassant de se trouver dans une situation différente. Parfois, un changement brutal de lumière suffit à briser une ambiance. Être debout plutôt qu’assis, tenir une cigarette plutôt qu’un verre… Non il...

Le conte de Brett Meiler, souffleur de théâtre

Ann F Border
Le conte de Brett Meiler, souffleur de théâtre
Le conte de Brett Meiler, souffleur de théâtre

Une légende raconte que les souffleurs de théâtre ne sont pas faits de chair, d’os et de sang. Lorsque le régisseur frappe les trois coups à l’aide du brigadier, annonçant le lever de rideau, il prévient en même temps le souffleur qu’il doit entrer sur scène. Un éther frôle alors les spectateurs quand il traverse le parterre pour rejoindre le trou du souffleur. Un éther qui porte l’essence des personnages jusqu’aux lèvres des comédiens. Un souffle d’air, sans plus, riche de la parole des livres et du savoir de leurs auteurs. Les légendes naissent parfois de l’indifférence que l’on porte à certains....

Une belle année

Ann F Border
Une belle année
Une belle année

Wyatt Dumond s’attarde devant la vitrine de The Christmas Cottage. Une femme s’en approche et la regarde à son tour. -Je déteste les fêtes de Noël lui dit-il, regrettant aussitôt de l'aborder avec une envolée si peu appropriée au lieu et à la saison. - Moi aussi lui répond-elle contre toute attente. C’est tout les ans la même chose… - Les boules géantes sur la Cinquième… - Sur la Sixième. - Quoi la Sixième ? - Les boules, c’est sur la Sixième. - Ouais. Et Le sapin du Rockefeller… je n’en peux plus du sapin du Rockefeller. - A chaque fois que je passe devant, j’imagine le trou béant qu’il a laissé...

Speed Dating in New York City. Mary Corken & Henri Fonda

Ann F Border
Speed Dating in New York City. Mary Corken & Henri Fonda
Speed Dating in New York City. Mary Corken & Henri Fonda

Tintement de cloche. Quand Mary Corken lève le nez de son sac à main, un nouvel homme est assis en face d’elle. Durant quelques secondes, elle se demande s’il s’agit bien d’un autre homme ou du même que tout à l’heure. À force d’adopter des attitudes identiques de séduction, ils se ressemblent tous. Et la lumière basse ne donne que peu d’occasion de les différencier. - Henri Fonda, se présente l’homme. Elle se présente à son tour. Henri n’est pas surpris qu’elle ne prête pas attention à son homonymie célèbre. Plus personne ou presque n’y fait allusion depuis le milieu des années 90. - Vous avez...

Rings in the water

Ann F Border
Rings in the water
Rings in the water

Wyatt MacLeen jette l’arme dans l’East River juste au moment où la femme qui promène le chien passe. Elle n’a pas vu l’objet tomber. Elle ignore ce que c‘est. Mais Wyatt pense le contraire, parce que ses joues mal rasées, ses cheveux gras et le col de son trench relevé lui donnent l’air d’un criminel. Mary Cappecci ne possède pas de chien à elle. Celui qu’elle promène, un chien-chrysanthème aussi con qu’on peut l’être, appartient à un avocat d’affaires qui atteint la 42e rue ouest au moment où l’arme de Wyatt touche l’eau. Deux heures de marche mécanique et hasardeuse ont conduit l’avocat de Police...

Blues for Troy Davis, Red blues

Ann F Border
Blues for Troy Davis, Red blues
Blues for Troy Davis, Red blues

Je veux un enfant blanc dit-elle Blanc dehors noir dedans Blanc comme vous noir comme moi Noir comme son jeune père tué par arme blanche Noir comme son jeune frère au destin paternel Je veux un enfant blanc dehors noir dedans Blanc comme le reflet de la lame la vitesse de la balle Noir comme l’enfance noire Nourrie à la cuisine de l’enfer Je veux un enfant blanc comme vous noir comme moi Blanc dehors comme la peinture blanche de vos murs d’écoles Blanc dehors comme les gants blancs de vos larbins noirs Noir dedans comme la joie des femmes noires Je veux un enfant blanc dit-elle Un enfant blanc...

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>