Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Manhattan, people and locations Short stories sur New York, les gens, les lieux. Vision new yorkaise d'un écrivain.

Speed Dating in New York City. Becca Butterfly et l'homme

Ann F Border

Photo 090Tintement de cloche.

L’homme qui s’assoit à sa table ressemble à un acteur des années cinquante qui aurait traversé le temps sur l’étagère d’un cinéphile. Une figurine immobilisée dans une expression de scène finale. Celle ou le second rôle découvre dans la ruelle le héros mort.

Une pauvre mèche lui tombe sur le front. Le vestige d’une arrogance passée. Mais pas sa morgue à lui. Celle du héros justement, qu’il empruntait parfois dans sa jeunesse.

Becca Butterfly regarde l’horloge sur le mur en face d’elle, et l’aiguille des secondes qui peine à remonter dès qu’elle a franchi le six.

Je…dit-il. Elle le dit aussi presqu’au même moment. Elle secoue la tête. Il baisse les yeux. Au travers du plateau de la table de verre, il aperçoit les tics nerveux de ses pieds. Le gauche qui tape contre le droit. Un léger bruit de métal et un froissement. Des pieds minuscules.

Je…, il répète. Elle le regarde par à-coups. La mèche qui barre son front. Les lèvres blanchies par le ciment de l’embarras. Il entrouvre la bouche, elle se détourne, distraite par un bris de verre venant du comptoir. Désolée, dit-elle en se retournant vers lui, avec le ton que l’on prend quand on a interrompu une conversation.

Je n’ai pas toujours été comme ça. Il avale bruyamment sa salive et remonte sa mèche avec ses doigts en crochets.

Depuis quand l’es-tu ?

Je dois être précis ?

Elle fait oui de la tête.

Un long silence. Sa main droite à plat sur sa cuisse. Il l’enserre avec son autre main et reste comme ça un moment à observer ses poings serrés.

Depuis qu’une femme…, dit-il.

Il écarte les paumes.

Fondu au noir.

Commentaires