Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Manhattan, people and locations Short stories sur New York, les gens, les lieux. Vision new yorkaise d'un écrivain.

The twilight, the junkie and the Death.

Mary and Co
Le crépuscule était en avance. Une fois de plus. C'était assez fréquent ces derniers temps, mais là, c'était plus tôt encore. Il devait être trois heures et la nuit descendait comme un store baissé par une vielle femme. Personne ne s'en inquiétait. Parce que ça s'opérait lentement, peut-être. Le plus étrange, c'est que tous possédaient une vision féline, alors que moi, une heure plus tard, j'y voyais plus rien. J'avais bien lu des trucs sur l'adaptation aux changements, mais là, c'était carrément trop rapide. Peut-être que j'étais le taré de la meute. Pourquoi je me posais cette question ? J'avais toujours été le taré de la meute.
Non, il se passait quelque chose. Il ne faisait pas nuit pour tout le monde. Juste pour moi.
- J'ai toujours aimé Washington Square, me dit une femme en me croisant.
Le lourd tissu de sa robe de hippie a cinglé ma cuisse et j'ai frissonné. Puis, j'ai continué de marcher avec prudence jusqu'au bassin. Je me cognais à plusieurs reprises à des formes humaines ou à du mobilier urbain que j'identifiais après coup. Il devait être cinq heures. Le rencard avec Ronnie. Ma dose.
New York, 1989.

Commentaires