Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Manhattan, people and locations Short stories sur New York, les gens, les lieux. Vision new yorkaise d'un écrivain.

La passagère du temps

Mary and Co
 
Chère Amie,
 
On peut dire ce que l'on veut, mais il arrive que l'humanité nous déçoive tant, que notre destin semble devoir errer sans fin sur des terres hostiles. Comme des enfants égarés dans un centre commercial à la superficie démesurée. Allez ! je ne me trompe pas. C'est bien ce que nous sommes. Des enfants volontairement abandonnés dans un centre commercial géant, aux arrière-boutiques besogneuses et aux show-rooms colorés comme la scène d'une émission d'ABC.
Ce qu'il y a, c'est que le temps, à force de passer, a dévoilé ses artifices. Il avance, certes, mais ne jette rien. Avare, il réutilise encore et encore, ses anciennes heures, aussi noires fussent-elles.
Rappelez-vous, comme nous espérions dans notre jeunesse que le monde s'éclaire. Nos espoirs étaient tels que nous ne craignions pas de vieillir, car c'est ainsi que nous irions vers la lumière. Mais aujourd'hui, il est à craindre que nous mourrons à l'endroit même où nous sommes nées.
Mon Amie, il me revient en mémoire l'une de vos pensées : "… il reste qu'une  âme vive peut les sauver toutes. " Je vous remercie pour ces mots. Ils me sauvent aujourd'hui et me sauveront demain, à n'en pas douter.
 
(Aux femmes et aux hommes de bonne volonté)

Commentaires