Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Manhattan, people and locations Short stories sur New York, les gens, les lieux. Vision new yorkaise d'un écrivain.

Lá Fhéile Pádraig (Une histoire d'irlande)

Mary and Co
 
Ça avait explosé tout près. Mon chat qui dormait sous la table basse, s'est assommé en sursautant.  Après ça, il n'a plus mis le nez dehors ou alors en rampant et en s'assurant quarante fois de suite que j'avais pas refermé la porte derrière lui.
Et encore un chat, ça ne comprend pas les conséquences d'une explosion. Enfin, ça l'a pas arrangé quand même. Mais bon, avec le temps, il a réglé le problème des sorties. Il était tombé raide dingue d'une bouteille de Daniel's vide, qui traînait là depuis le printemps. Il la niquait pendant les infos du soir. Je n'osais pas lui dire que Jack était un mec, j'avais peur de le dézinguer un peu plus.
Pendant que les ambulances et les voitures de flics passaient, je lui ai mis de la glace sur la tête et ouvert une boîte de thon. Ses yeux étaient dilatés et il n'a rien pu avaler. Je me tapais le thon en imaginant que manger la chair du poisson, me donnerait des sensations aquatiques. C'était à cause de l'explosion. Après, j'ai regardé la boîte vide et j'ai eu de la peine. Pour le thon, qui n'habitait plus nulle part, pour mon chat, pour les apparts vides, avec des armoires pleines de fringues parfumées, de flacons de shampoing à moitié pleins et de bouffe entamée dans le frigo.
Plus tard, une femme s'est mise à gueuler dans la rue. Après avoir attrapé le greffier qui s'était endormi sur ma cuisse, j'ai bouché ses oreilles et j'ai regardé par la fenêtre. Je la connaissais. Mary Lurgan. La plus belle fille de Belfast. Un sacré problème. Autrefois, on se saoulait deux fois plus, par sa faute. Il suffisait qu'on croise nos grosses mains de paysans, tout juste habitués aux rues numérotées, pour savoir qu'aucun de nous ne l'aurait jamais.  À cause de ça, elle avait eu moins de mecs que Margo Ryan, qui en avait eu deux. Moi y compris.
Trois ans avant l'explosion, Elle m'avait pourtant demandé de l'épouser. Un truc avec son horloge biologique qu'elle devait régler vite fait. J'ai hésité. Elle était propriétaire de sa maison dans E…Street, ça aurait eu ses avantages, vu le peu de fric que je me faisais à l'époque. Mais j'ai quand même refusé. Alors, elle a été voir les autres.  Et ce crétin de Cole Parish a accepté. Pour ma part, j'ai regretté ma décision chaque jour de la semaine, jusqu'à aujourd'hui. C'est ce con qui était parti en fumée. Je me suis dit qu'il aurait beau courir vite, pour aller se planquer dans ce foutu paradis, le diable rattrapait toujours les damnés.
 

Commentaires