Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Manhattan, people and locations Short stories sur New York, les gens, les lieux. Vision new yorkaise d'un écrivain.

Channel Gardens

Mary and Co
 Ça n’était pas un jour à faire n’importe quoi. Beaucoup de possibilités d’y passer. Pourquoi plus dangereux aujourd’hui qu’hier ? Pas plus. Elle le sentait comme ça, c’est tout. La chaleur, les camés, les mômes qui vous visaient avec leur laser qui file le cancer, où elle savait pas quoi, plus tous leurs autres jouets débiles à deux roues! Les bombes balancées dans les cliniques d’avortement, qui explosent juste quand vous passez devant. Eh ! ne pas oublier, les avions qui tombent, les couteaux qui sifflent, l’eau qu’on avale de travers. Trop, trop de raisons d’y passer.
Il fallait de l’air. S’asseoir dans Channel Gardens. Pas une mauvaise idée. Surtout que quand on est vivant, faut savoir se donner le meilleur, le plus doux. Le plus doux ! et puis quoi encore ? Ce coin-là, c’était juste de la flotte chlorée, avec des plantes en pots et des sculptures gréco quelque chose. Jamais vu des corps pareils ! La beauté, ça fait toujours mal !
Se foutre les pieds dans l’eau et attendre deux secondes que tout le monde se tire en s’indignant dans une langue étrangère. Rien à cirer ! Tout Manhattan était à elle. Tout ce qui se pénétrait sans clé, sans ticket, sans robe de cocktail à 300 dollars.
Fermer les yeux, pas pour dormir, mais écouter la mort dégager le secteur, en  foutant des coups de pieds dans des canettes vides. C’était toujours ça de gagner.
 

Commentaires