Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Manhattan, people and locations Short stories sur New York, les gens, les lieux. Vision new yorkaise d'un écrivain.

Chroniques de Central Park .IV

Mary and Co
De petits insectes blancs fuyaient à présent de l’intérieur du sac. Ils se maintinrent dans l’air quelques secondes jusqu’à ce que les braises qui les bordent les dévorent entièrement. Le vent éparpilla les restes de cendre.
- Pourquoi t’as fais ça ?
Elle avait vu la vieille entrer dans le buisson, mais n’avait pas bougé et ne répondit pas à sa question, jugeant son aspect peu menaçant.
- Pourquoi t’as foutu le feu à ce putain de sac ? répéta la vieille tout en tirant sa Concourse sur le rocher où la fille était assise.
Celle-ci haussa les épaules. Effectivement, son geste n’avait aucun sens. Si la vieille n’avait pas été ce qu’elle est, elle lui aurait juré que c’était la première fois qu’elle se comportait aussi étrangement. Mais auprès d’une personne comme elle, ça ne valait pas la peine de justifier son acte. Elle connaissait bien ces ombres de Central Park qui vous abordaient pour qu’une heure, qu’une minute de leur vie passe plus vite. Elles vous fixaient avec un regard amical et intelligent et vous les preniez pour des anges en vous laissant aller aux confidences inutiles. De temps en temps, les ombres secouaient la tête pour vous prouver leur sollicitude, mais n’attendaient en fait, que le moment où vous rémunéreriez leur écoute résignée.
- Y’avait quoi dedans ?
La voix de la vieille était rauque et se cassait sur certains accents. Elle s’assit à côté de la fille et mima sa posture en prenant le temps d’en reproduire le moindre aspect: les genoux relevés jusqu’au menton, la tête penchée, les bras en collier et les mains calées entre les mollets et les cuisses. Elle poussa de petits gémissements de douleurs en relevant les jambes.
 
A suivre.
 

Commentaires