Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Manhattan, people and locations Short stories sur New York, les gens, les lieux. Vision new yorkaise d'un écrivain.

Intrepid. Partie 2

Mary and Co
- La Silver Star, c’est des conneries ! dit-il, une fois qu’ils furent installés dans le taxi. Enfin, c’est sûrement des conneries, parce que j’en ai jamais vu la couleur.
Il mit son bras au-dessus de ses épaules, mais c’était pour avoir une meilleure assise. Elle pensa que ça pouvait faire illusion. Depuis l’Intrepid, il n’avait pas ouvert la bouche et ce qu’elle avait pu lui raconter pour passer le temps ne l’avait pas atteint. Il s’était contenté de marcher le long du quai, les mains dans les poches trop étroites de son Jean, donnant l’impression de se protéger du froid, alors que la température dépassait déjà les trente degrés.
- Peut-être que c’est juste un titre…répondit-elle. Tu sais, un courrier du ministère de la défense... Une espèce de décoration virtuelle…
Le foutu besoin des femmes de consoler, d’apaiser, alors que l’on veut juste, par des mots, vérifier le niveau de notre rage et l’écouter se répandre en nous. Cette façon qu’elles ont de proférer des inepties avec tellement d’aplomb et de réalisme. Et cette voix qu’elles prennent, droite et sans tremblement pour nous bluffer.
Il la dévisagea longuement. Avec plus d’insistance encore, lorsqu’il se rendit compte que cette observation la mettait mal à l’aise. Elle rougit, se tordit les doigts dans un geste nerveux et éloigna discrètement sa jambe de la sienne. Il fut soulagé de sa gêne et put passer à autre chose, comme se pencher sur l’eau et suivre du regard les ondes transversales que rejetaient les flancs des ferry et qui allaient mourir sous les plafonds des quais.
Pour elle, c’était la fin de l’histoire. Et ça devenait pénible, à cause de l’obligation de la rivière.
 
 

Commentaires