Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Manhattan, people and locations Short stories sur New York, les gens, les lieux. Vision new yorkaise d'un écrivain.

White season, red season.

Mary and Co
Je soufflais mon haleine chaude dans mes mains qui finissaient tout de même par s'engourdir à cause de la condensation. Manhattan avait tendu, au-dessus de ma tête, un drap humide et froid, d'une blancheur presque aveuglante. Secoué par le vent nordique, il me cinglait violemment depuis de longues heures et je luttais pour ne pas geler. Au cas où j'échouerais, je regardais par-dessus mon épaule afin de me souvenir de quelque chose du passé. Ce mouvement n'était pas qu'une manie pour interpeller la mémoire, il ramenait bel et bien les êtres et les instants à moi, car hier n'était, depuis toujours, qu'à quelques blocks de là. Je n'avais guère traversé d'océans et si peu de ponts ou de tunnels.
Aujourd'hui, je ne distinguais rien à cause d'un contre-jour d'hiver qui compliquait les choses.  Il aurait suffi d'une meilleure saison pour que j'y parvienne. Mais il n'en restait que deux, brûlante ou glaciale. Identiques, à vrai dire.

New York, 1989.

Commentaires