Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Manhattan, people and locations Short stories sur New York, les gens, les lieux. Vision new yorkaise d'un écrivain.

Park Avenue et parallèles

Mary and Co

 

Il y avait plein de Chinois qui faisaient des démonstrations de tortures sur Park Avenue, près du Sony Bldg, alors on a bifurqué.
Ça m’a amené à penser qu’il existe des mots pour chaque chose. Et quelquefois c’est dommage. Alors je me laissais aller aux phrases. Des constructions évidentes et égoïstes, parce que c’est comme ça que ça marche. Et puis je tournais le dos à la barbarie.
J’étais seule.Si je ne connaissais pas des mots comme solitude, vachement poétique, je n’aurai pas été seule. J’aurai marché avec d’autres idées en tête. J’étais amoureuse. J’avais décidé de faire comme si ça n’était pas vrai. Mais ça non plus, ça n’est pas possible. Putain !
Bon, j’avançais. Deux mots étaient déjà bien placés alors que je n’étais même arrivée à Tiffany. 
Quelquefois on croit que les rues sont assez longues pour tout oublier et on marche vite, décidé à voir le bout de nous-même dans une composition d’architecte.
À la Public Library, je diluais mon désir dans les livres d’art. Je disais tout bas : « le marbre et la chair… ».  Et juste le sens de mon regard importait.
 

Commentaires