Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Manhattan, people and locations Short stories sur New York, les gens, les lieux. Vision new yorkaise d'un écrivain.

Bronx

Mary and Co
 
Il regarda ses mains comme chaque matin, parce qu’elles étaient propres et que ça ne durerait pas. Il les détailla. La paume de la main droite était traversée d’une entaille orangée qu’un de ces maudits irlandais avait surnommé la Liffey avant de se la ramasser en pleine face.
« Des mains si grandes qu’il n’est pas possible que le Bronx soit ce qu’il est!» Peut-être sa mère disait cela, ou l’avait-il rêvé.
Il les fit disparaître dans des gants de cuir brillants d’usure qui sentaient le tabac et le parfum de femme à certains moments, à cause des rambardes de métal du métro qui n’absorbaient rien.
Le reste du temps, il les oubliait.
Et même quand un cent tombait dans sa paume, c’est comme s’il devait le ramasser par terre.
Il ne se souvenait jamais qu’elles étaient tendues la plupart du temps.
New York, 1989.

Commentaires