Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Manhattan, people and locations Short stories sur New York, les gens, les lieux. Vision new yorkaise d'un écrivain.

Lunch poem *14

Ann F Border
Lunch poem *14
Lunch poem *14

La nuit n’existe pas quand on veut qu’elle existe Ou La nuit existe pour les affamés La nuit noire solaire ondulant au dessus d’un taxi jaune Si on veut La nuit étendue sur une banquette douteuse à chercher sur un plan Une rue dans une langue étrangère De Manhattan S’assurer de nouveau qu’aucune ne porte le nom d’un mort Qui peut croire à ça Sans en rire Que les nombres rassurent La nuit aveuglante de Manhattan n’existe pas si on veut qu’elle existe Ou Qui peut croire qu’une ville existe Qui peut vouloir y dormir quand Les êtres rampent sous les fenêtres double-vitrées La nuit existe quand on veut...

Le boxeur. Partie XIII

Ann F Border
Le boxeur. Partie XIII
Le boxeur. Partie XIII

Dans la pénombre, je ne voyais qu’une partie de son visage. Elle m’apparaissait toutes les six secondes éclairée par la lumière multicolore des lettres d’un néon. Son œil gauche me fixait. L’autre aussi sans doute. Un seul suffisait à m’émouvoir. Il me serrait le poignet. Quelquefois avec force, puis faiblement. Il parlait une langue étrangère. Mais dans l’état où il était, ça pouvait tout aussi bien être un langage incohérent. Je ne pouvais pas distinguer. Il allait mourir. Les secours ne se déplaçaient pas dans ce quartier. Il en prit son parti et s’installa plus confortablement, le dos calé...