Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Manhattan, people and locations Short stories sur New York, les gens, les lieux. Vision new yorkaise d'un écrivain.

Selon vous

Mary and Co
Selon vous
Selon vous

Chère Amie, D’ici, je ne vois pas New York. Les distances à découvert sont si nombreuses que je ne peux espérer m’abriter nulle part. Le ciel est trop vaste. L’air entre dans mes poumons sans brûlure. Et cette nuit opaque. Cette nuit véritable où je dors à peine, sans cesse réveillée par le silence. Parfois, je rêve que je marche dans les rues resserrées pas la brique, jusqu’à la limite des quartiers mortels. Ou bien, un fou saisit ma main, et m’éloigne, comme il s’en éloigne, des ruines et des effondrements. A mon réveil, je n’entends que des cœurs maladifs me rappeler à leur bon souvenir. De...

An urban legend

Mary and Co
An urban legend
An urban legend

Vous marchiez lentement, pour ne pas que je vous perde de vue, et, quelquefois, vous tourniez la tête légèrement afin de vous assurer de ma présence. Par moments, la foule s'écartait de vous, mais c'était dans mon imagination. Puis vous avez emprunté les rues étroites du quartier des finances, et j'ai cru que j'allais mourir. Il me semblait que mes vaisseaux se rétrécissaient et que le sang y circulait difficilement. Une migraine s'annonçait et je frottais mes tempes dans l'espoir que cela suffise à la chasser. Mais ce fut un geste vain et je cessais de vous suivre. Je me réfugiais dans le cimetière...

Deuxième inventaire (incomplet) de Noël

Mary and Co
Deuxième inventaire (incomplet) de Noël
Deuxième inventaire (incomplet) de Noël

Le brouillard diffusait une lumière blanche et bleue pâle, qui s'éparpillait en fines particules, sans créer d'ombres. Pourtant, lorsque j'aperçus le Queen Mary 2, j'imaginais qu'il déversait une ombre dense sur Brooklyn, où je le situais à vue d'œil. Son orgueilleuse carlingue allait assombrir plus d'un banlieusard. C'était un étrange moment. La statue de la liberté m'apparut dans une vision, quelques minutes plus tard. Et je n'en fus pas surprise. Un goéland faillit battre d'une aile un hélico (celui qui se gare au MoMa), mais il n'en fit rien, se souvenant de vous, il retourna vers le quai....

A girl who lived with AIDS

Mary and Co
A girl who lived with AIDS
A girl who lived with AIDS

Ils n’avaient pas jugé bon de tirer les rideaux. Ils sentaient le tabac froid et la pisse de chat et ça les avait rebuté. De toute façon, la pénombre était appropriée au moment. Et ainsi, leurs courtes discussions à voix basse étaient justifiées. La fille était allongée sur un canapé, une jambe maigre dépassant d’une couverture à carreaux. Elle respirait fort en avalant sa salive avec difficulté comme si elle était brûlante. Elle les regarda à peine et s’adressait, la plupart du temps, à quelqu’un se trouvant à l’autre bout de la pièce. L’obscurité les empêchait de le voir. C’était un homme, car...