Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Manhattan, people and locations Short stories sur New York, les gens, les lieux. Vision new yorkaise d'un écrivain.

Lunch Poem *6

Mary and Co
Lunch Poem *6
Lunch Poem *6

Les rêves montent dans les étages depuis que des trombes de terres dissimulent les tombes et la terre. Depuis plus longtemps sans doute. Mais personne ne se doutait que c'était à ce point une connerie de croire au songe américain en restant clean. Aussi, on regarde tous avec envie les bras percés du type qui va crever dans la ruelle refroidie par un vent d'hiver, surprenant en cette saison. Un automne en pire. Fall in english. Une récréation touristique. Des tas de tocards n'ont jamais foutus les pieds dans le Bronx, sauf pour la messe négresse, parce que le bus blindé est compris dans le city...

Le conte de Muirgen Mac Rae

Ann F Border
Le conte de Muirgen Mac Rae
Le conte de Muirgen Mac Rae

Il était une fois, mais cela dura toujours, une ombre dans la rue présente nuit et jour. Une ombre libérée du soleil et de ses succédanés électriques nocturnes. Libérée, si l'on veut, car jamais elle ne fut esclave de Phébus. Car ombre, elle n'était pas. Mais c'est bien ainsi que cet être de chair vous apparaîtra, dès lors que je vous aurai conté son histoire. Le malheur de Muirgen Mac Rae fut que la peau claire de son visage si parfaitement dessiné, servit d'écrin aux yeux les plus précieux d'Irlande. Deux pupilles émeraude qui devinrent, cela se disait, l'unique trésor que la terre de Paddy ne...

White season, red season.

Mary and Co
White season, red season.
White season, red season.

Je soufflais mon haleine chaude dans mes mains qui finissaient tout de même par s'engourdir à cause de la condensation. Manhattan avait tendu, au-dessus de ma tête, un drap humide et froid, d'une blancheur presque aveuglante. Secoué par le vent nordique, il me cinglait violemment depuis de longues heures et je luttais pour ne pas geler. Au cas où j'échouerais, je regardais par-dessus mon épaule afin de me souvenir de quelque chose du passé. Ce mouvement n'était pas qu'une manie pour interpeller la mémoire, il ramenait bel et bien les êtres et les instants à moi, car hier n'était, depuis toujours,...