Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Manhattan, people and locations Short stories sur New York, les gens, les lieux. Vision new yorkaise d'un écrivain.

Chevaux et autres de Central Park

Mary and Co
Chevaux et autres de Central Park
Chevaux et autres de Central Park

Elle s’interdisait de regarder les chevaux. Ça n’était pas nécessaire. Elle passait près d’eux, bien sûr. On ne peut pas tout contourner et le Park était une voie sereine qu’elle empruntait pour ne pas trop transpirer. Une odeur chaude et forte se dégageait d’eux, comme celle d’une couverture de laine séchant au soleil. Aussi, ils soufflaient largement en rentrant les flancs régulièrement. Mais ça n’avait rien de rassurant, cette régularité. Quelque chose brûlait leurs poumons, et ils s’en défaisaient en expirant. Ils n’étaient ni mal nourris, ni assoiffés. Elle leur ressemblait beaucoup. Boire,...

Lá Fhéile Pádraig

Mary and Co
Lá Fhéile Pádraig
Lá Fhéile Pádraig

Il sortit du Triple Crown en hurlant et à reculons. Sa chemise blanche tachée de bière verte. - Saloperie d’irlandais ! L’injure venait de l’intérieur du pub. Il leva le poing en direction de la voix et lança un uppercut dans l’air, puis un autre dans la porte. Et alors qu’il se frotta la main après le premier coup, il ne sentit aucune douleur lors du second. Il resta debout un moment sur la terrasse, le regard vide. Puis il enfila son Barbour et fut écoeuré par l’odeur forte qu’il dégageait. D’habitude, elle le rassurait plutôt. Le Mélange de l’huile, du tabac, de la transpiration, de la bière,...

1989 et autres dates

Mary and Co
1989 et autres dates
1989 et autres dates

Allez ! c’est comme ça que les chiens voient. Ou d’autres animaux, je ne sais pas. Et moi, souvent. Ça dépend de l’heure. Enfin, autrefois ça dépendait de l’heure. Rien à voir avec la nuit ou le jour. C’était une heure plus ou moins chimique ou alcoolisée. Aussi, J’ai arrêté de marcher, je rampe maintenant. Mais, si j’y avais pensé, j’aurais pu voler, quelquefois. Souvent, je regarde les hommes transpirer au travers des baies vitrées des salles de gym, ou fumer une cigarette dans la rue, encore absorbés par le taf, malgré les étages descendus et la musique d’ascenseur. Du jazz, avec de la chance....

Times Square, 1989.

Mary and Co
Times Square, 1989.
Times Square, 1989.

Elle ne parlait jamais. Elle n’aimait pas ça. Alors, elle possédait de nombreuses parades et des mouvements de défenses quand vous l’abordiez. Ses yeux qui s’envolaient soudainement, comme des papillons importunés, ou une mèche de cheveu qui tombait tel le rideau sur une scène de Broadway avant la fin d’un acte. Et puis, il ne vous était pas utile d’attendre que cela change. Plus rien ne se passait. Elle n’était plus avec vous depuis longtemps. Enfin, ça n’est pas sûr ; Elle souffrait beaucoup. Le sang circulait rapidement dans ses artères, et ses grandes mains se tordaient jusqu’à ce que vous...

Trump Tower

Mary and Co
Trump Tower
Trump Tower

À l’intérieur, la cascade murale sentait le chlore. Ça ne me dérangeait pas plus que ça. Ici, j’acceptais tout. Et le marbre rose était du marbre rose. Je songeais rapidement à une montagne massacrée quelque part en Italie. Je songeais à la fumée du moteur des Caterpillar. Aux traces que leurs roues monstrueuses imprimaient sur la route les jours de pluie. Je me trompais sans doute de pays. Je ne suis pas minéralogiste. Après j’oubliais le reste du monde, c’était égoïste, mais je ne voulais plus souffrir. Aucun autre lieu ne m’accordait cela. Je levais les yeux pour comprendre le cheminement d’un...